Daniel Sadarnac, Lionel Pichon , »Vers une autonomie illimitée des véhicules électriques »


GeePs | Génie électrique et électronique de Paris, UMR CNRS 8507,
CentraleSupélec, Univ. Paris-Sud, Univ. Paris-Saclay, Sorbonne Univ., UPMC Univ. Paris 06, 3 & 11 rue Joliot-Curie, Plateau de Moulon, 91192 Gif-sur-Yvette CEDEX, France.

Un moyen de résoudre le problème critique d’autonomie des véhicules électriques est de leur apporter en permanence l’énergie nécessaire à leur progression. La transmission d’énergie par induction était pressentie depuis longtemps. Elle fait appel à des bobines « étalées » sur la longueur des routes et couplées aux véhicules. Malheureusement, le couplage à distance est médiocre ; pire, il évolue en permanence. Il est donc très difficile de créer ainsi un bus continu exploitable à bord des véhicules, c’est-à-dire peu variable selon le couplage, avec un rendement acceptable. Nous avons imaginé à cet effet un nouveau type de convertisseur fondé sur le concept de symétrie ; il mène à ce que nous avons nommé la « recopie de tension » : Le bus continu distribué sous la route est recopié à bord de chaque véhicule, indépendamment de sa position à chaque instant. Notre convertisseur est réversible. Il s’affranchit de tout capteur de position et de toute communication entre route et véhicules. Le prototype réalisé autour d’une Twizy fonctionne avec un entrefer réaliste de 15 centimètres et une tolérance au décentrage entre bobines de +/-50%.

Daniel Sadarnac - GeePs